SPECTACLES - JEUNE PUBLIC

Contes 2 à 5 ans

L'habit se coud-il ?
Ce spectacle raconte une naissance, celle de Nécoiffé. C'est un bébé qui naît avec des cheveux qu'il peut filer et tisser. C'est un bébé qui parle et qui sait coudre...

La parole du conteur est rythmée par un "cajon" et quelques chansons à l'accordéon diatonique.
Télécharger la brochure
Machine et Comptines
Cette machine inventée par le conteur est visible dans la video du menu "presse". Elle permet de visionner des images que le narrateur commente par gestes et mimiques, mais aussi par des mélodies jaillissant d'une boîte à musique et de bandes de carton perforées rappelant l'orgue de barbarie.

Le fil conducteur est un voyage dans le jardin de la souris.
Télécharger la brochure

Contes 4 à 11 ans

Histoires de loup
Réunis autour du thème du loup, ces contes ont le même but : exorciser la peur du loup et par-delà servir de guide à l'enfant dans des termes que peut saisir son inconscient, l'aidant ainsi à développer son indépendance.

Le conteur qui donne vie tour à tour aux différents protagonistes du récit sait rester rassurant. Son jeu théâtral sobre et précis n'utilisant qu'un minimum d'accessoires laisse le champ libre à l'imagination des enfants et conserve l'intimité de la veillée traditionnelle...

La petite mésange : Où ce qui est petit et mignon n'est pas à l'abri de la voracité du loup, mais l'ingénuité (ou la ruse ?..) est une défense remarquable...
La chèvre et les sept chevreaux : Ce conte très connu a subi quelques transformations après rencontre avec le public...
Namcouticouti : En voilà une drôle d'histoire et pas à l'avantage des parents...
Le conte de la fin : Selon l'humeur du moment et l'ambiance des lieux..
Télécharger la brochure

Lectures 4 à 9 ans

Max et les Maximonstres et autres histoires de Maurice Sendak

C’est un spectacle pour les 5-9 ans dont l’originalité est de lier des modes d’expression très différents: lecture, théâtre, musique et vidéo, tout en gardant une simplicité de propos. Le public est invité à entrer dans la chambre de Max. C’est un espace fermé de tissus, où l’obscurité règne. Mais à travers voiles et rideaux, on distingue un personnage... Dort-il ? S’éveille t-il ? Ou sont-ce ses rêves qui prennent forme ? Il se passe décidement de drôles de choses dans la chambre de Max.

À ÉCOUTER DANS LA CHAMBRE DE MAX
C’est un projet de lecture d’oeuvres très connues de Maurice Sendak. Les illustrations ont fait l’objet d’une captation vidéo de Laurent Mathieu (vidéaste) qui sert de support à une mise en voix de Bruno Mallet (comédien-conteur) ainsi qu’à une création musicale de Caroline Boé (compositrice).

Télécharger la brochure

4 à 11 ans

Marcel le rêveur et autres histoires d'Anthony Brown

C’est un spectacle pour les 4-11 ans qui s’inscrit dans la tradition des “montreurs d’images”.

A regarder confortablement installé sur les gradins apportés par le narrateur.

Les images ont fait l’objet d’un agrandissement pour passer dans “La machine à lire”.

C’est un projet de lecture d’oeuvres très connues d’Anthony Browne visant à faire connaître ce grand nom de la littérature enfantine.

Télécharger la brochure

SPECTACLES - TOUT-PUBLIC À PARTIR DE HUIT ANS

Les Contes du Destin
Je ne sais pas pourquoi, dans ces contes du destin, je parle de chaussures, peut-être parce qu’elles m’accompagnent dans mes errances... parce qu’elles témoignent de mes allers-retours entre la terre et la mer... et que, sans elles, je ne saurais pas grimper aux arbres...

Il y a aussi cet ancien rituel, quand j’étais enfant: je cachais mes chaussons sous mon oreiller pour m’endormir... Pour qu’ils me racontent des histoires...?

Télécharger la brochure
Les Contes du Bambou

J’ai appris à parler quand j’étais tout-petit. Plus tard j’ai appris à parler " comme il faut ". Aujourd’hui, j’apprends toujours à parler, mais c’est pour raconter des choses de la vie...

Conter n’est pas pour moi un but en soi ! C’est juste un moyen de partager le goût d’une pomme ou d’un coup de pied au cul ! Parce qu’il faut que ce dessert-là ou cette punition-là soit racontés... Il n’y a pas de diplôme de conteur que l’on mettrait une fois pour toutes dans sa poche pour le brandir à toute occasion...

La parole n’est pas une choses acquise une fois pour toutes...
La parole est un voyage. C’est ce que va découvrir Djinrokou, le héros du spectacle. Pour prendre la parole, conter ces histoires du Japon, il me fallait du silence et des fleurs... Alors Philippe a imaginé le vent dans le bambou et le chant d’un homme face à la mer

Et les mots sont venus avec les vagues. Et les vagues nous ont emporté loin, très loin dans la voix et la musique dans le chant et contrechant

Télécharger la brochure

Les Contes du Pays de caux
Je suis né et je vis toujours dans le Pays de Caux. C’est là que j’ai rencontré Nénesse et tous les autres personnages qui peuplent mes histoires.
J’ai respiré l’odeur des champs qu’ils ont traversés, j’ai longé les mêmes fossés et goûté les mêmes plats.
Et surtout, j’ai vu, de mes yeux vu, la petite pomme grise...
Conter n’est pas pour moi un but en soi, c’est juste un moyen de partager le goût d’une pomme ou d’un coup de pied au cul !
Parce qu’il faut que ce dessert-là ou cette punition-là soit raconté...
Conter, c’est tirer le fil qui relie l’enfant à l’adulte, qui relie la mémoire au présent, le merveilleux au réel...
C’est aussi découvrir à chaque nouvelle prise de parole ce qui doit se dire ce jour-là...
Dans cet endroit-là...
Avec ce public-là...

Télécharger la brochure
Les Contes du froid

Ce sont des histoires qui nous sont venues par grand vent, alors que nous cheminions en forêt...

Dans l’épaisseur du froid, qui mieux que le Vent du Nord peut frayer un chemin aux mots ?

De toutes origines, ces histoires de glace et de neige, de gel et de froidure, ont été racontées hivers après hivers sans autre prétention que nous réchauffer les oreilles...

Alors, préparez vos pelisses...

Ce spectacle offre une large part au son et à la musique avec la participation d'Aurélien Buquet ou de Fabien Morin, tous deux percussionnistes.

Télécharger la brochure

Les Contes du vent

Léger, têtu, violent, chaud, caressant, le vent, comme l’homme, a l’humeur changeante.

S’il décide d’être le plus fort comme dans le conte Nord-Amérindien des Bella Coola du faiseur de vent, il offre un aperçu de son immense pouvoir.

Dans Machibouzou grand vent d’Fécamp, c’est son côté farceur, mais aussi généreux qui est mis en avant.

Avec Midas a des oreilles d’âne, le vent justicier n’est-il pas un peu mélomane ?

Et enfin, quand le vent devient nourriture, comme dans le fermier et la fermière, il peut provoquer une faim de loup !

Télécharger la brochure

PUBLIC PLUTÔT ADULTE

LE CHANTIER
Quelle est cette parole que les médias ne relaient jamais, sauf à l'infantiliser...? Quelle est cette parole qui court dans les banlieues et les cités industrielles, étouffée par le bruit des machines, reléguée dans l'arrière boutique de la mémoire...? Cette parole qu'on entend pas...?

La parole des ouvriers !

Alors, quand il y a quelques années, la municipalité du Trait, en Seine Maritime, m'a interrogé sur la possibilité de travailler sur la mémoire des chantiers navals, j'avais toutes les raisons d'accepter: en tant qu'artiste et en tant que citoyen.

Aujourd'hui, après une rencontre avec le public dont le moins qu'on puisse dire est qu'elle a été forte, le spectacle existe. Il s'appelle "Le Chantier".

Il est bâti à partir de paroles et d'images collectées lors de rencontres parfois publiques, et le plus souvent plus intimement chez l'habitant.

Témoignages lointains ou passionnées, voix d'hommes et voix de femmes, souvenirs d'enfance ou d'âge mûr, autant de récits qu'il a fallu tirer, démêler, tisser, entrecroiser...

Ce spectacle est bâti aussi sur mes propres souvenirs, puisque j'ai passé mon enfance sur les lieux, et sur l'urgence qu'il y avait pour moi à parler de cela, à le dire en histoires et en chansons.

ECOUTER UN PASSAGE : 

LA PIERRE DE FRISSON
« Juste après l’an mil, on vit dans presque toute la terre, mais surtout en Italie ou en Gaule, rénover les bâtiments des églises ; une émulation poussait chaque communauté chrétienne à en construire une plus somptueuse que celle des autres. C’était comme si le monde lui-même se fût secoué et dépouillant sa vétusté, eût revêtu de toutes parts une blanche robe d’églises. » (Raoul Glabert, dit "Le Glabre" Xème siècle.)

La pierre de frisson est un conte initiatique. Le spectacle se veut fidèle à la structure du conte traditionnel. Il est également nourri d'anecdotes, de récits et de légendes, entremêlant la réalité du chantier et les mystères d'une époque entre terreur et ferveur.

Ce spectacle est né d'une commande de la CREA - Communauté d'agglomération Rouen Elbeuf Austreberthe et du musée des Beaux-Arts de Rouen dans le cadre de l'exposition "CATHÉDRALES 1789-1914 UN MYTHE MODERNE » qui s'est tenue du 12 Avril 2014 au 31 Août 2014. Le spectacle a clôturé le festival "Printemps en Seine" le 19 avril 2014. Il a été créé au musée des Beaux-Arts de Rouen sous la forme d'une déambulation nocturne au sein de l'exposition temporaire..



Télécharger la brochure
Affinage de contes. Récupération d'histoires neuves ou anciennes. Bricolage de récits. Affûtage de mots. Refonte de légendes.
Dépoussiérage de mythes. Ravaudage d'échos. Pondération de rumeurs. Etude de qu'en dira-t-on. Magasinage de ouï-dire.
Bruno Mallet | Rémouleurs d'histoires | Spectacles | Formations | Calendrier | Ouï-dire | Presse | Liens | Contact